Meissen
, 30. décembre 2016
Histoire d'un matériau sans faille

L'art de la porcelaine

La porcelaine est extrêmement malléable, translucide et possède toujours une dureté étonnante. Il y a 300 ans on désignait la porcelaine comme « l’or blanc ». Les fabricants et les peintres de porcelaine étaient bien rémunérés pour leurs arts par les riches mondains.

x-working Un ensemble de thé en porcelaine richement peint est accrocheur sur toutes les tables.
Un ensemble de thé en porcelaine richement peint est accrocheur sur toutes les tables.

La porcelaine est produite par la combustion de la céramique fine. Elle est fabriquée à partir d’un mélange de kaolin, de feldspath et de quartz. L'histoire de la porcelaine remonte au VIIe siècle en Chine. Ce fut sous la dynastie Sui et Tang que la porcelaine a été produite pour la première fois. A cette époque les quelques producteurs gardèrent secrètes la composition et les méthodes de production pour maintenir la valeur élevée de la matière délicate. L'aventurier Marco Polo (1254-1324) découvre la porcelaine lors d'un de ses longs voyages en Chine et la ramène en Europe. Sous la dynastie Ming (1368-1644) la porcelaine fut développée. Les émaux, le décor et la peinture se raffinèrent. Des dessins comme des dragons, des poissons ou des plantes étaient artistiquement peints couleur bleu cobalt par des peintres de porcelaine. Les vases Ming de cette période sont aujourd’hui encore des objets demandés.

On dit que le roi saxon Auguste Le Fort (1670-1733) était tellement enthousiaste par l'or blanc qu'il essaya de comprendre la formulation chimique de la porcelaine avec ses érudits scientifiques. Ils y parvinrent. Par la suite, ils fondèrent la première usine de porcelaine à Meissen qui démarra sa production en 1710. On cherchait alors du kaolin partout en Europe pour augmenter la production de porcelaine. Beaucoup de maisons nobles et de villes européennes en firent autant que le roi saxon Auguste. En Europe, de grandes usines de porcelaine apparurent, par exemple à Vienne (1718) ou dans le quartier londonien Chelsea (1745).

La porcelaine a ensuite changé l’art de la table de la cour. Avant la découverte de la porcelaine, on mangeait presque exclusivement dans des services d'or et d'argent. Après, on utilisa alors le nouvel or blanc. Il avait de nombreux avantages, car l'acide des fruits des plats sucrés et fruités n'affectait par la porcelaine contrairement à l'or et aux ustensiles en argent. Même en tant que cadeaux diplomatiques les dirigeants offrirent des services de table complets, pour faire part de l’estime d’une amitié courtisane.

Une tradition, qui a survécu à ce jour, est la veille d’un mariage. La nuit avant le mariage, le couple nuptial casse la porcelaine apportée par les invités. C'est un signe de la capacité du couple à se déplacer ensemble à travers les moments difficiles et les problèmes. Les éclats de porcelaine sont sensés apporter de la chance.

© 2016 – x-working

Rechercher article

x-working Magazine d'Art - Équipe de Rédaction

L'équipe x-working de rédacteurs et traducteurs chargés d'étudier et d'écrire pour le magazine d'art:

Profile picture for user sonja_bachmann
Sonja
Bachmann
Profile picture for user sonja.bachmann
Sonja
Bachmann
Arts Littéraires
Profile picture for user Eugenia
Eugenia
Kistereva
Tirer
Profile picture for user giuliana_koch
Giuliana
Koch
Arts Littéraires
Profile picture for user mercedes_llorente
Mercè
Llorente
Arts Littéraires
Profile picture for user Giulia
Giulia
Mi
L'art dramatique
Profile picture for user annelie_neumann
Annelie
Neumann
Arts Littéraires
Profile picture for user Daria_Ivanova
Дарья
Иванова
Arts Littéraires