Okinawa
, 24. novembre 2016
Probablement l'art martial le plus populaire au monde

Le karaté

Karaté signifie littéralement «main vide». L'histoire du karaté remonte à Okinawa au 19ème siècle. Après la Seconde Guerre mondiale le karaté du Japon devient l'un des arts martiaux les plus populaires à côté du judo et jiu-jitsu. Jetons un coup d'oeil de plus près à cet art martial.

x-working Le karaté améliore la condition physique, ainsi que la flexibilité et la résilience
Le karaté améliore la condition physique, ainsi que la flexibilité et la résilience

Il y a quatre principaux styles de karaté, à savoir Goju, Shotokan, Shito-Ryu et Wado-Ruy. Tous les styles ont un «Sensei» - un enseignant - et un «Senpai» et «Kohai» - les étudiants - en commun. Chaque formation de karaté commence et termine traditionnellement par une courte méditation, qui est censée louer l'enseignement du karaté. De même, une cérémonie d'accueil rituelle se déroule traditionnellement. Ceci est basé sur le premier principe des 20 règles de Gichin Funakoshi, qui a dit: «karate wa rei ni hajimari rei ni owaru koto» - «Le karaté commence et se termine avec respect.»

Dans karaté on doit être, pour ainsi dire, fermement enraciné. Les techniques visent toujours à créer une bonne connexion entre le sol et les pieds. Sur la bonne utilisation des chevilles, genoux, parties supérieures des jambes et hanches est placée beaucoup de valeur afin d'avoir une base stable pour les techniques des pieds. En outre, cela dépend de l'utilisation correcte de la partie supérieure du corps ; des épaules, dos, bras et coudes. Ainsi on s'entraînera aux techniques offensives et défensives dynamiques.

"Kata" signifie l'exécution de techniques individuelles en karaté. Technique, position, ligne de mire, respiration et l'occupation de l'espace sont quelques aspects enseignés, appris et exécuté par les katas. A "Kihon", l'école primaire de karaté, les techniques de base sont liées à la combinaison de mouvements vers l'avant, en arrière et latéralement.

En karaté un vêtement d'exercice uniforme est porté. Appelé «Karate-Gi», il se compose d'un simple pantalon blanc lacé à la taille (Zubon) et d'une veste (Uwagi). De plus on a récupéré du judo une graduation qui permet de se différencier par la couleur de la ceinture. Les niveaux des étudiants sont appelés "kyu". Ils sont blancs, jaune, orange, vert, bleu violet et marron. Les maîtres de karaté se reconnaissent par leurs ceintures noires ou blanches et rouges et sont appelés "dan".

© 2016 – x-working

Rechercher article

x-working Magazine d'Art - Équipe de Rédaction

L'équipe x-working de rédacteurs et traducteurs chargés d'étudier et d'écrire pour le magazine d'art:

Profile picture for user sonja_bachmann
Sonja
Bachmann
Profile picture for user sonja.bachmann
Sonja
Bachmann
Arts Littéraires
Profile picture for user Eugenia
Eugenia
Kistereva
Tirer
Profile picture for user giuliana_koch
Giuliana
Koch
Arts Littéraires
Profile picture for user mercedes_llorente
Mercè
Llorente
Arts Littéraires
Profile picture for user Giulia
Giulia
Mi
L'art dramatique
Profile picture for user annelie_neumann
Annelie
Neumann
Arts Littéraires
Profile picture for user Daria_Ivanova
Дарья
Иванова
Arts Littéraires