Glasgow
, 14. décembre 2016
Le Mozart de la Techno

Aphex Twin

C'est sans aucun doute l'un des représentants les plus importants de scène électronique: Aphex Twin alias Richard David James. À l'âge de dix ans déjà, il aurait créé ses premiers morceaux à l'aide d'un piano et d'enregistreur. Portrait.

x-working Street art promoting the "Syro" album by Aphex Twin in New York City.
Street art promoting the "Syro" album by Aphex Twin in New York City.

La carrière musicale d'Apex Twin débute à la fin des années 80. Celui qui écoutait sa musique, la trouvait soit brillante ou tout simplement inquiétante. Et c'est précisément cette ambivalence qui a fait de cet artiste un musicien d'exception. Lorsque la scène électronique britannique découvre la Acid House au début des années 90, James touche à toutes sortes de boutons sur ses synthés et se démarque déjà du reste. Ses albums Ambient "Selected Ambient Works 85-92", "Selected Ambient Works Vol. II" et "Surfing On Sine Waves" sont aujourd'hui considérés comme des références incontournables dans l'évolution de la musique électronique. Tout au long de sa carrière, le musicien publie sous de nombreux pseudonymes: AFX, Polygon Window, Caustic Window et The Dice Man.

La musique d'Apex Twin ne peut pas être associée à un style particulier. Fondamentalement, il interprète des styles différents de manière aussi singulière que créative. Les mélodies harmonieuses sont mélangées à des sons inhabituels, des rythmes complexes et un programme drum détaillé. Pour lui, on créer même une nouvelle catégorie: le Drill`n`Bass. Ses remixes pour d'autres artistes font d'ailleurs souvent l'objet dans grand tumulte, puisqu'il déconstruit complètement le track de départ ou l'interprète d'une nouvelle manière  ("Die Fantastischen Vier" ou "Nine Inch Nails" par exemple).

Les 3 années suivant la sortie de l'album "Drukqs" (2001), James publie peu de nouveaux tracks. Au début du nouveau millénaire, seuls les "26 mixes for cash" ainsi que 3 nouveaux remixes sont plubliés sous le pseudonyme d'AFX chez Warp Records. Le respect de son engagement contractuel avec  avec le label "Warp" lui tient à coeur. Il reste cependant très pris par son propre label "Rephlex", qui compte plus d'une centaine de "releases" depuis 1991. Des artistes comme DMX Krew, Bogdan Raczynski, Luke Vibert aka Kerrier District et Aphex Twin lui-même publient pour le label.

Les plus gros succès d'Aphex Twin sont "Windowlicker" et "Come to Daddy". Les tracks ont été réalisés en collaboration avec le réalisateur Chris Cunningham. Les clips sont inhabituels et parfois inquiétants. En 1999, Aphex Twin et Cunningham gagnent néanmoins le "Prix Ars Electronica" dans la catégorie "musiques numériques". Après avoir fait attendre ses fans pendant plus de 13 ans, il sort son dernier album "SYRO" en 2014, pour lequel il reçoit même un Grammy Award. Depuis, Aphex Twin ressort d'anciens tracks ou en produit de nouveaux tous les mois. En 2015, il sort un vinyl de 20 pistes intitulé "Orphaned Deejay Selek". En novembre 2015, il sort également une nouvelle version de "14 Avril" de "Drukqs". Toutes les pistes peuvent être écoutées sur le profil SoundCloud "user18081971". Le nouveau nom d'utilisateur fait référence à la date de naissance de James, le 18 Août 1971.

© 2016 – x-working

Rechercher article

x-working Magazine d'Art - Équipe de Rédaction

L'équipe x-working de rédacteurs et traducteurs chargés d'étudier et d'écrire pour le magazine d'art:

Profile picture for user sonja_bachmann
Sonja
Bachmann
Profile picture for user sonja.bachmann
Sonja
Bachmann
Arts Littéraires
Profile picture for user Eugenia
Eugenia
Kistereva
Tirer
Profile picture for user giuliana_koch
Giuliana
Koch
Arts Littéraires
Profile picture for user mercedes_llorente
Mercè
Llorente
Arts Littéraires
Profile picture for user Giulia
Giulia
Mi
L'art dramatique
Profile picture for user annelie_neumann
Annelie
Neumann
Arts Littéraires
Profile picture for user Daria_Ivanova
Дарья
Иванова
Arts Littéraires