London
, 29. octobre 2016
Les débuts et les pionniers de la techno et trance

L'histoire de l'électro-pop

Sous le nom électro-pop on désigne la musique pop, dans laquelle des instruments électroniques tels que synthétiseurs, percussionneurs ou échantillonneurs ont la part belle. Déjà dans les années 60 certaines groupes Krautrock expérimentèrent avec des synthétiseurs et des effets. Mais les appareils étaient tout simplement trop chers pour de nombreux groupes. Et ainsi il y a d'abord eu diverses expériences sonores, jusqu’en 1970 où est apparu sur le marché le Moog Minimoog par Moog Music, portable et relativement abordable.

x-working Les boîte à rythmes influencent l'électro de manière décisive
Les boîte à rythmes influencent l'électro de manière décisive

Les débuts dans les années 70
Le premier vrai succès électronique est venu du groupe Hot Butter. Avec leur chanson "Popcorn" ils prirent d'assaut les charts en 1972. En 1974 le groupe allemand "Kraftwerk" est entré en lice. Avec leur piste "autoroute", ils ont non seulement influencé la musique, mais sont également devenus une icône de style instrumental. D’innombrables musiciens et groupes internationaux invoquent "Kraftwerk" comme leur source d’inspiration. Presque tous groupes synthépop des années 80 comme OMD, Human League et Visage ont été influencés par Kraftwerk. Kraftwerk a créé à cette époque une symbiose de mélodies simples, de sons électroniques et une réputation orientée  technologie.

L'un des premiers albums entièrement joué de façon électronique était "Oxygène" de Michel Jarre. Le groupe "Tangerine Dream" a aussi mélangé la scène pop dans les années 70. Leur éloignement conscient des structures pop classiques les rendra accessible à un public d’autant plus important.

Les années 80
Peu à peu, les instruments électroniques sont devenus abordables. Des appareils bons marché et compacts arrivent sur le marché principalement par les fabricants Korg, Moog, Oberheim, Roland et Yamaha. Pour cette raison, le début et milieu des années 80 a connu un boom des groupes avec synthétiseur. La tendance était aux chansons compactes, accrocheuses et dansantes. Comme représentants de la première grande vague il y eu Depeche Mode, Pet Shop Boys, OMD, The Buggles, New Order, Eurythmics, Soft Cell, Gary Numan, Blancmange, Yazoo, Ultravox et Visage. Les groupes découvrirent l'échantillonnage, avec lequel ils étaient seulement capables de produire des enregistrements sonores courts de divers morceaux de musique.

Des années 1990 à aujourd'hui
A partir d'environ 1988-1989 la techno, house et trance sont ensuite arrivées en force dans la musique électronique. L'électro-pop classique est de plus en plus passée à la trappe. Avec l'avènement des ordinateurs puissants à partir du milieu des années 1990, le synthétiseur de clavier a de plus en plus disparu. Aujourd'hui, cependant, une forme plus moderne de la synthépop est à nouveau de plus en plus jouée. Il y a un certain nombre d'artistes tels que Hurts, Bastille, l'Empire du Soleil, Medina ou Gypsy & The Cat qui donnent à cet ancien style un nouvel éclat.

© 2016 – x-working

Rechercher article

x-working Magazine d'Art - Équipe de Rédaction

L'équipe x-working de rédacteurs et traducteurs chargés d'étudier et d'écrire pour le magazine d'art:

Profile picture for user sonja_bachmann
Sonja
Bachmann
Profile picture for user sonja.bachmann
Sonja
Bachmann
Arts Littéraires
Profile picture for user Eugenia
Eugenia
Kistereva
Tirer
Profile picture for user giuliana_koch
Giuliana
Koch
Arts Littéraires
Profile picture for user mercedes_llorente
Mercè
Llorente
Arts Littéraires
Profile picture for user Giulia
Giulia
Mi
L'art dramatique
Profile picture for user annelie_neumann
Annelie
Neumann
Arts Littéraires
Profile picture for user Daria_Ivanova
Дарья
Иванова
Arts Littéraires