Berlin
, 08. décembre 2016
Un peintre français du mur à Berlin

Thierry Noir

A Berlin tout le monde connaît ses oeuvres d'art. Avec ses grands visages colorés aux yeux exorbitants et moues boudeuses, il est devenu célèbre en tant que peintre du mur après la réunification. Ces têtes de Noir sont encore peintes jusqu'à aujourd'hui par l'artiste né à Lyon en 1952.

x-working Morceau du mur de Berlin peint par Thierry Noir
Morceau du mur de Berlin peint par Thierry Noir

Les têtes de Thierry Noir sont toujours rayonnantes de joie de vivre. Peintes dans des couleurs vives, le peintre a façonné l'image du Mur occidental. "C'est la poésie du moment, la poétique de la seconde, l'ironie momentanée, voilà ce qu'il en est", a déclaré Noir en 1996.

Dès 1982 le peintre français s'installa à Berlin. A cette époque, il commença à peindre le côté ouest du mur. Cela s'avéra pourtant être une tâche difficile dans les premiers temps: des soldats avec des mitrailleuses gardaient le mur. Aussi les habitants de Kreuzberg ne se réjouissaient pas de cet art mural et repeignaient sur les peintures. Plus tard, après l'ouverture du mur, ses têtes sont devenues plus grandes de sorte qu'elles soient reconnues par les voitures passantes. Cela a attiré l'attention du monde de l'art et ses visages pouvaient alors rester. Bien que la East Side Gallery soit un bâtiment classé, Thierry dû restaurer ses oeuvres d'art en 1993, 1996 et en 1998 à nouveau.

Thierry Noir est aujourd'hui l'un des artistes de rue les plus demandés à Berlin. En 2013 il fut engagé pour peindre une salle de fête en sous-sol d'une auberge de jeunesse de la Oranienburgerstrasse. Il travaille toujours sur sérigraphies et sculptures, qu'il expose et vend dans sa propre galerie, la "Galerie Noir". Et les têtes sont toujours de la partie, comme étant le thème de la vie de l'artiste du mur.

Thierry Noir prétend, qu'une approche responsable de la ville et de son histoire rend certains projets impossibles. Et il considère aussi la construction de nouveaux investissements à la East Side Gallery comme une catastrophe. Là, quatre enfants de Berlin ouest se sont noyés, car ils sont tombés dans la Spree en jouant et les pompiers n'ont pas été autorisé à entrer dans l'eau. Pour lui, le mur de Berlin, qui a été préservé, est un mémorial qui donne l'impression d'une frontière mortelle. Aujourd'hui, cela le rend fier que les touristes avec des moues boudeuses, imitant ses têtes peintes, se photographient devant le mur. Et il espère que les jeunes d'aujourd'hui traiteront respectueusement leur ville et leur habitat dans l'avenir.

© 2016 – x-working

Rechercher article

x-working Magazine d'Art - Équipe de Rédaction

L'équipe x-working de rédacteurs et traducteurs chargés d'étudier et d'écrire pour le magazine d'art:

Profile picture for user sonja_bachmann
Sonja
Bachmann
Profile picture for user sonja.bachmann
Sonja
Bachmann
Arts Littéraires
Profile picture for user Eugenia
Eugenia
Kistereva
Tirer
Profile picture for user giuliana_koch
Giuliana
Koch
Arts Littéraires
Profile picture for user mercedes_llorente
Mercè
Llorente
Arts Littéraires
Profile picture for user Giulia
Giulia
Mi
L'art dramatique
Profile picture for user annelie_neumann
Annelie
Neumann
Arts Littéraires
Profile picture for user Daria_Ivanova
Дарья
Иванова
Arts Littéraires